4 jours dans le désert d’Atacama

Réveil en sursaut ! Je vérifie l’heure sur mon téléphone et me rend compte que mon alarme ne nous a pas réveillées, Solène et moi. Il est 4h et c’est l’heure à laquelle nous devions partir de la maison. En retard, nous nous dépêchons donc de nous préparer pour une nouvelle destination : le désert d’Atacama, au nord du Chili.

Nous prenons un avion jusqu’à Calama où nous arrivons à 9h30, après deux heures de vol. Sur place, nous prenons un transfert jusqu’à San Pedro de Atacama, où nous avons prévu de passer 3 nuits, à l’Hostal Mantra Desert. Ce dernier est petit et situé un peu en-dehors du centre-ville (10min à pied), mais nous sommes tout de suite très bien accueillies ! Comme nous restons peu de temps sur place, nous voulons en profiter au maximum et décidons de nous renseigner directement pour les tours et commencer par en faire un, l’après-midi même. Notre auberge propose des tarifs avantageux avec l’agence Volcano Aventura, aussi, nous ne perdons pas de temps à chercher ailleurs et nous rendons à celle-ci. Nous nous sentons à l’aise et décidons de prendre tous nos tours avec eux.

-Mercredi 26 Juillet : Valle de la luna
Après avoir bien déjeuné aux Delicias de Carmen, nous partons pour notre premier tour, en direction de la vallée de la lune. Nous sommes une dizaine de touristes, un guide et un chauffeur. Le tour commence par la visite d’un canyon étroit, creusé par les ruissellements d’eau salé dans la roche, dans la vallée de la mort. L’endroit est vraiment impressionnant, mais étant claustrophobe, je ne peux pas allée jusqu’au bout de la visite. Avec Solène, nous faisons donc demi-tour et attendons le reste du groupe à l’extérieur. Ensuite, nous poursuivons avec les Rocas très Marías, l’amphithéâtre naturel, et nous terminons par Piedra del Coyote où nous pouvons voir toute la vallée, et profiter du coucher de soleil. Les paysages sont incroyables, et petit à petit les montagnes se couvrent de couleurs bleutées et rosées, nous restons jusqu’au dernier moment, pour pouvoir en profiter le plus longtemps possible. Quand nous rentrons, nous retrouvons les personnes de l’hostal, qui nous attendaient pour prendre l’apéro et manger avec eux. Nous passons la soirée ensemble à leur apprendre des jeux de cartes.

-Jeudi 27 Juillet : Piedras Rojas
Le réveil sonne à 5h30. Nous avons prévu de partir à la journée pour réaliser le tour du Salar d’Atacama et de Talar, des Piedras Rojas et de plusieurs lacs (Chaxa, Miscanti, Meñique et Tuyasto). Lorsque nous arrivons sur place, à 4000 mètres d’altitude, autant dire que nous avons très froid ! En vérifiant la météo à San Pedro de Atacama les jours précédents, nous n’avions pas pensé qu’en montant en altitude, nous aurions froid… erreur de débutantes qui nous servira de leçon ! Nous en profitons malgré tout, car les paysages sont vraiment superbes ! Une fois rentrées à l’hostal, nous passons la soirée tranquillement avec les autres, à jouer aux cartes.

-Vendredi 28 Juillet : San Pedro de Atacama et Laguna Cejar
Pour nous reposer un peu le matin et avoir l’occasion de visiter le village de San Pedro de Atacama, nous décidons de ne partir en tour que l’après-midi.
Nous nous baladons toute la matinée. Le village a son charme mais le centre n’a pas grand chose d’authentique, il n’y a que des boutiques de souvenirs, des agences touristiques et des restaurants. Les touristes grouillent dans les petites rues et le soleil commence à taper. Nous décidons de chercher un restaurant pour déjeuner, et nous nous arrêtons au Café Adobe, qui propose un menu à un prix raisonnable.
Après avoir bien mangé, nous rejoignons l’agence, pour nous rendre à la Laguna Cejar, au Salar d’Atacama. Son haut niveau en sel (10 fois plus élevé que celui de la mer) en fait sa renommée, puisque l’on y flotte comme sur la mer morte. Nous avons l’occasion de nous baigner mais nous ne restons pas longtemps car l’eau est froide et le sel brûle la peau. En plein coeur du désert, la baignade reste malgré tout, incroyable ! Après cela, nous continuons en direction des Ojos del Salar, puis nous assistons au coucher de soleil au lac Tebenquiche.
Le soir, nous décidons de sortir avec les personnes de l’hostal. Nous passons la soirée au Lola, un bar karakoé dans le centre, où il est également possible de danser. L’endroit est sympa mais il faut apprécier le reggaeton et les gens qui chantent faux…

-Samedi 29 Juillet : Geysers El Tatio
Le réveil à 4h30 est difficile après être sortie hier soir, mais c’est notre dernière journée ici et nous tenons à en profiter ! Nous partons en direction des Geysers El Tatio pour la matinée ! J’avais eu l’occasion d’en voir dans le sud de la Bolivie, mais je dois admettre que je suis toujours aussi impressionnée par ce phénomène naturel ! Nous restons une bonne heure à nous balader puis nous prenons le petit-déjeuner sur place avant de nous rendre aux eaux thermales où il est possible de se baigner. Avec Solène, nous préférons profiter des paysages et continuons de nous balader. Le tour se poursuit ensuite sur le petit village de Machuca, composé de 5 familles isolées dans la montagne. L’endroit est sympa mais il y a beaucoup trop de touristes pour un si petit village, ce qui gâche un peu son authenticité. Après cette matinée encore une fois incroyable, nous rentrons à San Pedro de Atacama où nous décidons de déjeuner au restaurant avec tous ceux de notre hostal pour passer un dernier moment ensemble. Après cela, il est déjà temps de refaire son sac à dos et de rentrer à Santiago pour les derniers jours avant le retour en France !

Albane

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :