Un week-end dans la Vallée del Elquí

Mercredi 19 avril – Ici, c’est le jour du recensement national, et donc c’est férié. Les rues sont désertes, tout le monde a reçu la consigne de rester chez soi. On ne comprend pas vraiment le principe mais ici, c’est pris très au sérieux. Des bénévoles passent dans chaque maison pour compter le nombre de personnes et connaître leurs origines/nationalités, et ainsi établir des statistiques nationales.

Comme nous avons 5 jours de week-end, nous avons donc décidé avec certains de mes colocs de partir dans la Vallée del Elquí. Nous partons le mercredi soir, après avoir attendu une journée complète que quelqu’un vienne nous recenser et qu’au final, personne ne soit passée chez nous ! Notre bus est à 00h05, armés de nos sacs à dos et de notre bonne humeur, Eugénie, Aleix, Julian et moi, nous sommes prêts à partir. Le bus n’arrive pas, nous attendons, attendons, et finalement nous partons avec 1h de retard. 6h de route jusqu’à La Serena.

Jeudi 20 avril – Nous arrivons sur place vers 7h30 avec une seule envie, un bon petit déj et un grand café! Cela se termine sur un banc avec une empanada à la viande, pas le mieux dès le matin, mais appréciable malgré tout ! À 9h, nous prenons un second bus en direction de Punta de Choros. Deux heures plus tard, nous voilà enfin arrivés ! Punta de Choros, c’est l’endroit parfait pour faire une balade en bateau, observer des pingouins et des phoques, et si vous avez de la chance (ce qui n’a pas été notre cas) voir des dauphins ! La balade en mer dure environ 2h et coûte $ 13.000. Cela inclut le tour de plusieurs petites îles et la visite à pied de l’île de Damas. Ça vaut vraiment le coup, entre la faune et tous les superbes paysages, cela dépayse complètement ! Et puis, bon voilà, j’ai vu des pingouins pour la première fois de ma viiiiiie !
Après cela, nous reprenons le bus pour La Serena où nous devons prendre le 5ème et dernier bus de la journée, en direction de Vicuña où nous passons la nuit à l’hostal Las Delicias (Calle Las Delicias 6 – Vicuña) . C’est une belle surprise, entre le propriétaire Jaime qui est adorable et la maison avec son patio végétal très zen, on s’y sent vraiment chez nous !

Vendredi 21 avril – Ce matin, 2 de mes colocs, Jenny et Lison, nous rejoignent à Vicuña pour les deux derniers jours. Nous commençons la journée par un petit trekking jusqu’au Cerro de la Virgen qui permet d’avoir une vue à 360 degrés sur Vicuña et la vallée. Bon clairement, c’était sympa mais la statut de 30cm à l’arrivée et qui plus est, inaccessible, nous esquisse un sourire. Nous entamons la descente de l’autre côté de la colline, en direction de la Pisquera Aba (KM. 66 ROUTE 41 –Valle de ElquiVicuña). Nous avons le droit à une explication du processus de fabrication, une petite visite de la Pisquera et bien évidemment une dégustationnnnn de Pisco ! Bon plan, c’est gratuit !
Ensuite, Aleix et Julian continuent la balade par une cervecería, mais nous, les 4 nanas, on veut rentrer ! On retrouve donc les garçons à l’hostal un peu plus tard pour nous rendre à l’observatoire Alfa Aldea pour la soirée. Pour $10.000, nous commençons par un petit film explicatif sur la formation des étoiles, en 3D, puis nous avons pu observer les étoiles au télescope pendant une petite heure. C’était vraiment magnifique et les explications étaient accessibles à tous! Après ça, nous sommes allés manger à Miklau. C’est clairement la pizzeria la plus chill, où il ne faut vraiment pas être pressé pour manger, avec 1h d’attente en moyenne avant d’être servi, mais les completos (hot-dog chilien au guacamole) valent le détour ! 

Samedi 22 avril – Les garçons partent en trekking pour la journée, et encore une fois, les filles ne suivent pas ! On préfère se balader un peu dans la ville. Au début, on voulait faire une balade à cheval, malheureusement l’agence n’avait que 3 chevaux pour 4… Un peu déçues, nous décidons de changer notre programme pour profiter malgré tout ! Nous mangeons dans un petit restaurant dans le centre de Vicuña, puis nous décidons d’aller à Villaseca, un autre village à 10min en voiture, pour boire un verre au restaurant Solar Villaseca-Delicias del Sol. Nous sommes curieuses de voir comment fonctionnent les fours solaires qu’ils utilisent pour la cuisson des aliments. Et cerise sur le gâteau, ils ont un spot avec plein de hamacs et une vue dégagée sur la vallée et les Andes, la sieste est parfaite ! Ensuite, nous rentrons tranquillement à pied à Vicuña où nous retrouvons Aleix et Julian pour une partie de cartes à l’hostal avant de manger et de prendre le bus pour rentrer à Santiago !

Nous arrivons le dimanche matin avec, encore une fois, des tas de choses à raconter et plein de superbes photos ! Décidément, le Chili n’a pas fini de nous surprendre !

Albane

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :